par Bruce Richards


uk flagin English

Bruce Richards"Think Different", célèbre slogan de Apple, a été et reste un symbole pour concevoir les choses différemment, et c'est ce que je voudrais que les artistes fassent. Peu importe la situation, examen, récital, concert, audition, ou concours, vous devez porter un nouveau regard sur votre préparation pour briser la chaîne des actions, des pensées ou des événements qui conduisent au trac.

Depuis quelques années, j'enseigne lors d'un nouveau stage d'été à Spa (Belgique): le “Stage International de Musique en Province de Liège."

En marge de l'enseignement normal, j'ai donné des masterclasses sur la respiration, mais au fil du temps, il apparaissait que les étudiants sollicitaient de plus en plus mon avis et mes conseils en rapport avec le trac. En tant que professeur de cor au Conservatoire Royal de Liège, j’ai rencontré de nombreux étudiants qui souhaitaient un coaching ou une aide en cette matière. La psychologie de la "prestation" semble eneffet être un aspect souvent négligé.

Donc, cette année, je donnerai une conférence sur le trac. C'est un sujet qui me fascine depuis très longtemps. J'ai développé nombre de techniques différentes que j'ai appliquées sur des cornistes, des violonistes, des trombonistes et bien sûr, sur moi-même. Le titre est:

“Briser la chaîne"

Imaginez un prisonnier entravé par une chaîne à boulet. Le boulet l'empêche de s'évader. Il représente l'anxiété de la prestation, et nous y sommes liés par les maillons de la chaîne, que nous avons forgés l'un après l'autre, ce qui nous empêche de nous en libérer.

Une des techniques que je vais enseigner dans la conférence s'intitule:

"Comment formater le disque dur"

Sur ľordinateur, nous devons souvent créer des partitions sur le disque dur. Le principal étant de séparer chaque section des autres. Cela vous évite des problèmes parce que vous utilisez seulement une partition à la fois. Participer à un concours revient au même que d'utiliser votre ordinateur. Vous avez programmé chaque extrait, et l'avez stocké dans son propre dossier, dans votre cerveau.

Maintenant, imaginez le cerveau comme une série de chambres (partitions) et donnez leur à chacune un nom, par exemple 5e Mahler, 5e Tchaïkovski, Strauss Concerto n° 1, etc ... Chaque chambre dispose d'une porte. Si le premier morceau que je dois jouer est le concerto n° 4 de Mozart, je vais à la porte, je l'ouvre et j'entre. Je me concentre uniquement sur Mozart 4, et je le joue. Si la pièce suivante est
Till Eulenspiegel, je quitte la chambre de Mozart, et je referme la porte. Tout ce qui s'est passé lors de l'interprétation de Mozart reste dans cette chambre (erreurs, problèmes, accidents, etc ...). Je peux me rendre à la chambre “Till” et y entrer. Je me concentre sur Till, et l'exécute. Etc, etc ... La visualisation est très importante. Le fait de quitter la chambre implique de fermer la porte et de passer à une autre pièce.

Seulement lorsque l'audition est terminée, je peux retourner à chaque chambre pour analyser la performance. Je note tous les détails et décide si je dois tout simplement corriger quelques erreurs ou "reformater" complètement la partition relative à un extrait particulier. Cette technique peut être appliquée à tous les types de spectacles. J'ai trouvé que c'était un moyen facile de retrouvrer ma concentration, même au milieu d'un concert. Briser le schéma de la pensée. Utilisez des approches différentes pour trouver une solution mentale.

“Think Different”

http://www.cs-academy.be/ Stage Internationale de Musique en Province de Liège
http://www.crlg.be/ Conservatoire Royal de Liège
http://brucerichardshorn.com/ Bruce Richards (site web personnel)

This website uses cookies to enhance user experience, including login status. By using the site you are accepting the use of cookies.
Ok