tuckwell2.jpgBarry Tuckwell était le nom le plus reconnaissable du cor solo dans la seconde moitié du XXe siècle, mais il était également vénéré en tant que chef d'orchestre, éducateur et auteur. Il était présent aux premiers ateliers de cor et fut le premier président de l'IHS.

Barry est né à Melbourne, en Australie, en 1931 dans une famille de musiciens. Il a appris l'orgue, le piano et le violon et avait une hauteur parfaite. Il a commencé à jouer du cor à la suggestion de l'ami de la famille Richard Merewether, qui est devenu son premier professeur de cor. À 15 ans, Barry rejoint l'Orchestre symphonique de Melbourne en tant que troisième cor, avant de déménager à Sydney un an plus tard pour étudier avec Alan Mann au Sydney Conservatorium et jouer l'assistant de Mann dans l'Orchestre symphonique de Sydney.

En 1951, à 19 ans, Barry arrive à Londres. Au cours des quatre années suivantes, il a joué dans le Buxton Spa Orchestra, le Halle Orchestra, le Scottish National Orchestra et Bournemouth. En 1955, il devient premier cor de l'Orchestre symphonique de Londres, poste qu'il occupe pendant 13 ans. Il a également été membre du conseil d'administration de l'orchestre et président du conseil d'administration pendant six ans.

Barry a quitté le LSO en 1968 pour poursuivre une carrière solo indépendante. Il avait déjà commencé ce type de travail, la transition s'est donc faite en douceur. "Si vous êtes le principal dans un orchestre, dans un sens vous jouez davantage en public, parce que vous devez venir aux répétitions, qui ne sont pas seulement vous-même en train de jouer. L'autre chose est que si vous jouez dans un orchestre, vous en fait, vous jouez davantage. Si vous n'êtes pas dans un orchestre, vous devez faire très attention à ne pas sous-jouer. Vous devez en fait vous entraîner davantage - vous devez le faire, sinon vos lèvres s'en vont, vous perdez toute votre force. Ce n'est pas plus facile – c'est juste une autre série de problèmes." Barry était le corniste le plus enregistré au monde et a reçu trois nominations aux Grammy. Il forme un trio de cors et un quintette à vent avec lesquels il tourne et enregistre.

tuckwell hecht

photo avec l'aimable autorisation de Walter Hecht

Barry a cité comme inspirations Dennis Brain, Gottfried von Freiburg, Tommy Dorsey, l'orchestre de Chicago avec Farkas et le Cleveland Orchestra. Il a défendu le double cor lorsque la tradition britannique s'en tenait aux simples cors, et il a travaillé avec Mark Veneklasen, Walter Lawson et Holton dans les tests, l'analyse, l'amélioration et la conception de cors. Il a joué le Holton Tuckwell Model 104 avec une cloche Lawson pour son concert de retraite en 1997. Le son Kruspe était son idéal.

Barry a enseigné à la Royal Academy of Music de Londres pendant dix ans, a été artiste résident au Dartmouth et au Pomona College, a été professeur à l'Université de Melbourne et a dirigé le Tuckwell Institute pendant plusieurs étés aux États-Unis.

Barry a inspiré de nombreux compositeurs, dont Thea Musgrave, Gunther Schuller, Richard Rodney Bennett, Don Banks et Oliver Knussen, qui ont écrit des concertos ou de la musique de chambre pour lui.

Barry a fondé le Maryland Symphony Orchestra en 1982 en tant que chef d'orchestre, a été chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique de Tasmanie et a dirigé de nombreux autres orchestres tels que l'Orchestre symphonique de Londres, l'Orchestre symphonique d'Australie occidentale et l'Orchestre du Queensland.

Les principales publications comprennent :

cheminée (Guides musicaux Yehudi Menuhin)
Cinquante et unième exercices pour cor
Jouer du cor ; Un guide pratique
Éditions du grand interprète
Concertos pour cor de Mozart

En plus d'avoir été le premier président de l'IHS (1970-76), il a de nouveau été président de 1992-94, puis a continué en tant que membre du Conseil consultatif jusqu'en 1998. Il a été élu membre honoraire en 1987. Il a également été président honoraire de la British Horn Society et mécène du Melbourne International Festival of Brass.

La bourse Barry Tuckwell a été créée avec l'IHS en 1997 pour encourager et aider les étudiants en cor dignes à poursuivre leurs études et leurs performances en assistant et en participant à des master classes et à des ateliers partout dans le monde.

Barry a été fait Officier de l'Ordre de l'Empire britannique en 1965 et Compagnon de l'Ordre de l'Australie en 1992. Parmi les nombreux autres prix qu'il a reçus figuraient le docteur honoris causa en musique de l'Université de Sydney, membre du Royal College of Musique, membre de la Royal Society of the Arts, la médaille George Peabody pour contributions exceptionnelles à la musique en Amérique, la médaille Andrew White du Loyola College, le prix Harriet Cohen Memorial, le prix JC Williamson et le prix Bernard Heinze pour contribution exceptionnelle à la musique en Australie. Il était également membre honoraire de la Royal Academy of Music et de la Guildhall School of Music de Londres. En 2007, Live Performance Australia lui a décerné le James Cassius Williamson Award pour l'excellence de son interprétation.

Le numéro de mai 1997 de The Horn Call est consacré à Barry et comprend une discographie et une bibliographie.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur, y compris l'état de connexion. En utilisant le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ok