farkas2.jpgPhilip Francis Farkas était un joueur d'orchestre principal légendaire, un enseignant de premier plan, auteur d'un livre connu sous le nom de Bible pour les cornistes et co-fondateur de l'IHS.

Farkas est né en 1914 à Chicago. Ses parents n'étaient pas enclins à la musique, mais sa mère pensait que les leçons de piano étaient importantes. À douze ans, Farkas a rejoint les Boy Scouts. La troupe avait besoin d'un clairon, alors Farkas s'est porté volontaire et est resté clairon jusqu'à l'âge de quatorze ans.

À peu près à cette époque, Farkas a commencé à montrer des signes d'asthme et ses parents pensaient que jouer d'un instrument à vent dans l'orchestre de l'école aiderait. Farkas a choisi le tuba. Il a pris le tramway à l'école jusqu'au jour où le conducteur du tramway a refusé de le laisser monter avec le tuba. Farkas demanda quel instrument serait autorisé, et le chef d'orchestre montra un étui à cor. Farkas et son père sont allés à Chicago et ont loué un cor de Schmidt pour 3 $ par mois. Farkas l'a tout de suite adoré et à ce moment-là, Farkas a décidé qu'il voulait devenir corniste professionnel. L'année était 1927.

Le premier professeur de cor de Farkas était Earl Stricker. En 1930, Farkas est devenu étudiant au lycée Calumet et y a joué dans le groupe et l'orchestre, ainsi que dans le All-Chicago High School Orchestra. Il a commencé à étudier en privé avec Louis Dufrasne, un grand corniste de l'époque, et à jouer avec le Chicago Civic Orchestra.

Farkas a commencé sa carrière en tant que premier cor de l'Orchestre philharmonique de Kansas City nouvellement formé, n'ayant pas terminé ses études secondaires, en 1933. En 1936, il est devenu premier cor de l'Orchestre symphonique de Chicago, le plus jeune membre de l'orchestre, jusqu'en 1941. Puis en succession, il joue du premier cor avec le Cleveland Orchestra (1941-1945), le Boston Symphony Orchestra (1945-1946), de retour à Cleveland (1946-1947), et enfin de retour à Chicago (1948-1960).

farkas3Pendant ce temps, Farkas a enseigné le cor en privé et au Kansas City Conservatory, au Cleveland Institute, à l'Université DePaul, à l'Université Roosevelt, à l'Université Northwestern et enfin, après avoir quitté le Chicago Symphony en 1960, à l'Université d'Indiana. Après tant d'années de jeu d'orchestre, il a déclaré: "Je préfère arrêter plusieurs années trop tôt que 10 minutes trop tard." Pendant son séjour dans l'Indiana, Farkas a joué et fait des tournées avec l'American Woodwind Quintet et pendant les étés a joué dans l'Aspen Festival Orchestra.

Farkas avait une réputation importante en tant qu'enseignant lorsqu'il a déménagé à l'Université de l'Indiana. Quelques années auparavant, il avait publié L'art du cor d'harmonie, qui est devenu connu comme la Bible pour les joueurs de cor et est un élément incontournable de la bibliothèque de presque tous les joueurs de cor. Sa prochaine publication majeure, L'art de jouer des cuivres, Farkas s'est publié et a créé Wind Music, Inc. pour le distribuer. Farkas croyait que pour réussir, les cornistes devaient avoir de la technique, de la musicalité et le courage de jouer en public. Il a préconisé de connaître leurs faiblesses et de travailler pour en faire des forces ; c'est-à-dire « Prenez le problème et pratiquez-le à l'extrême ».

En plus des nombreux enregistrements orchestraux dans lesquels Farkas peut être entendu, il a fait quelques enregistrements solo et de chambre et peut être entendu dans des jingles publicitaires et dans Nat King Cole Portrait de Jenny.

Parmi les autres réalisations de Farkas figurait la conception du pavillon et de l'embouchure du modèle Farkas. Il a expérimenté toute sa vie avec la conception de cors et d'embouchures. En 1947, lui et le trompettiste Renold Schilke ont fondé une entreprise appelée Music Products, Inc. pour produire et commercialiser des embouchures. Après avoir commencé sa collaboration avec Holton et déménageant à l'Université de l'Indiana, il vendit sa part de l'entreprise à Schilke, puis contribua à la conception d'une collection de becs pour Holton.

Farkas a été co-fondateur de l'IHS et en 1978, il a été élu membre honoraire de l'IHS. Il a reçu un doctorat honorifique à l'Université Eastern Michigan, également en 1978. Après avoir pris sa retraite de l'Université de l'Indiana en 1982, Farkas a continué à se produire et à donner des cliniques. Le Concours annuel de cor Philip Farkas a débuté en 1992 à l'Académie Franz Liszt de Budapest.

Livres sur Farkas :

Stewart, M. Dee, Philip Farkas : L'héritage d'un maître, L'instrumentiste, Northfield IL, ©1990.

Fako, Nancy Jordan, Philip Farkas et sa cor : une vie heureuse qui en vaut la peine, Crescent Park Music Publications, Elmhurst Illinois, ©1998.

Principales publications de Farkas :

L'art de jouer du cor d'harmonie : un traité sur les problèmes et les techniques du jeu de cor d'harmonie. CF Summy, Chicago, ©1956.

L'art du jeu des cuivres : un traité sur la formation et l'utilisation de l'embouchure du joueur de cuivre. Musique à vent, Bloomington IN, ©1962.

Une étude photographique de 40 embouchures de joueurs de cor virtuose. Musique à vent, Bloomington IN, ©1970.

L'art de la musique : un traité sur les compétences, les connaissances et la sensibilité nécessaires au musicien adulte pour se produire de manière artistique et professionneller. Musique à vent, Bloomington IN, ©1976.

"Réflexions d'un musicien de longue date." L'instrumentiste 42, non. 2 (septembre 1987) : p. 20-26.

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur, y compris l'état de connexion. En utilisant le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Ok